home page





La démission de Montalbano

Quatrième de couverture N'écoutant que son devoir, un berger, de son téléphone portable, alerte la police : il vient de découvrir dans un bunker abandonné le cadavre d'une femme. Comme toujours dans les récits de Camilleri, il ne faut pas se fier aux apparences, ce berger a sans doute quelque mobile caché, et c'est tant mieux. Ainsi commence l'une des histoires auxquelles le commissaire Montalbano nous convie ici, entre dégustation d'arancini et de rougets, méditation sur la plage et accès de mauvaise humeur météorologique. Une fois de plus, Montalbano se régale à mener l'enquête au sein des pittoresques habitants de Vigàta, ce bourg imaginaire de Sicile orientale rendu bien réel pour des millions de lecteurs sous la plume d'Andrea Camilleri





Last modified Saturday, July, 16, 2011